Jessa

Jessa donne l'inspiration pour mieux collaborer  avec les soins de première ligne. Une meilleure collaboration ?
 Jessa, we can!

4 octobre 2023

Défi
Le partage d'informations entre l'établissement de soins de santé et les soins primaires est nécessaire pour une communication optimale.

Solution
L'utilisation de nexuzhealth consult permet aux hôpitaux de collaborer technologiquement au-delà des murs de l'hôpital.
jessa werkt samen met eerste lijn nexuzhealth

Le feeling limbourgeois existe vraiment. Cela explique pourquoi Jessa s’engage pleinement en faveur de la connectivité et de la collaboration dans le domaine des soins de santé. Au-delà des murs de l’hôpital et avec les soins de première ligne comme principal allié. Outre l’implémentation à grande échelle du Poste de travail clinique (KWS), l’hôpital lance toute une série d’autres initiatives visant à resserrer les liens avec les acteurs locaux dans la zone de première ligne. Avec succès.

Bien avant la collaboration avec nexuzhealth, chez Jessa, on avait déjà compris l’importance d’un échange d’informations fluide entre les médecins spécialistes de l’hôpital et les professionnels de santé locaux. Cela fait plus de vingt ans qu’il existe une concertation structurelle entre la direction, le conseil médical et le conseil d’administration du cercle des médecins généralistes de Herkenrode. Il y a quelques années, Jessa a également lancé son propre magazine médical pour les soins de première ligne : JessaLinea. Ce magazine contient une multitude d’informations utiles propres à l’hôpital. Ces dernières années, cela a permis non seulement de créer une base de communication solide, mais aussi de mettre en place des partenariats étroits et solides entre les médecins. En d’autres termes, du transmuros avant la lettre. L’intégration du Poste de travail clinique (KWS) a renforcé la conviction de Jessa d’unir encore plus les forces à l’avenir. Pas de manière occasionnelle, mais de manière systématique.   

Un rôle à part entière

Charlotte Cleuren est la personnification de cette ambition. La Chargée de mission à la direction médicale chez Jessa a gagné ses galons en tant que responsable de la participation des patients, a été étroitement impliquée dans le lancement des huit zones de première ligne au Limbourg et a ensuite été elle-même coordinatrice de la zone de première ligne du sud-est du Limbourg. Sa mission à Hasselt était donc écrite dans les étoiles : continuer à développer les soins intégrés et la collaboration avec les acteurs de première ligne. « Je remarque que cela est loin d’être la préoccupation de tous les hôpitaux. Pourtant, il est important d’en faire un rôle à part entière dans le cadre du fonctionnement quotidien. Pas nécessairement avec des effectifs dédiés, mais avec une personne qui fait le lien entre certains projets et la première ligne. Et qui passe ensuite la main à la bonne personne. Car finalement, tout est une question de réseau solidement construit. »

jessa werkt samen met eerste lijn nexuzhealth

"Les soins intégrés ne s'arrêtent pas aux portes tournantes de l'hôpital. Nous devons toujours partir du point de vue des patients, alors que les prestataires de soins de santé se donnent la main pour harmoniser tous les soins."

Charlotte Cleuren
Responsable politique à Jessa 

Il est essentiel de réagir rapidement

C’est pourquoi Jessa prend régulièrement des initiatives pour apprendre à mieux se connaître, tout en exposant les points sensibles dans le cadre du partage d’informations et de connaissances. Fin décembre par exemple, un colloque a été organisé sur les possibilités de nexuzhealth pro. Outre les médecins généralistes locaux, parmi les plus de 200 participants - en partie en ligne - se trouvaient également plusieurs collaborateurs de la Croix Jaune et Blanche et même plusieurs représentants des patients. Charlotte Cleuren : « Le symposium n’était pas une organisation ponctuelle ou un quick win pour nous, mais plutôt un nouveau jalon permettant de rationaliser davantage l’utilisation de nexuzhealth. Bien entendu, il reste encore des défis à relever. Il s’agit d’un trajet de numérisation. Notre devise : ne pas ignorer ce feed-back et se mettre immédiatement au travail. »

Charlotte et ses collègues ont rapidement réagi en créant un groupe d’utilisateurs clés. Dans ce groupe, six médecins généralistes exposent aux spécialistes et au responsable KWS de Jessa les difficultés concrètes auxquelles ils sont confrontés sur le terrain. Ils donnent les conseils et astuces nécessaires et, le cas échéant, font appel à nexuzhealth pour trouver des solutions appropriées.

Des hotlines aux événements de réseautage

Des rencontres moins formelles raccourcissent aussi la distance avec la première ligne. Ainsi, Jessa, en collaboration avec le Cercle des médecins généralistes de Herkenrode, organise chaque année une réception de Nouvel An pour tous les médecins hospitaliers et généralistes. Un orateur invité et des diapositives thématiques projetées alimentent les conversations. Avec chaque fois le même objectif en tête : stimuler l’interaction. La discussion, si nécessaire. 

Dans son magazine médical, Jessa trace résolument cette ligne. Chaque édition réunit différents prestataires de soins au moyen de (doubles) interviews et d’une rubrique permanente dans laquelle un cabinet de médecin généraliste soumet des questions à des spécialistes d’un ou de plusieurs domaines. Et puis il y a encore les « hotlines Jessa » : des numéros de téléphone spécifiques où les médecins généralistes peuvent joindre un médecin spécialiste rapidement et en direct. Les numéros personnels sont également échangés de plus en plus facilement.   

Tout le monde sur le pont

Parmi tous ces leviers transmuraux, les réseaux sociaux s’imposent aussi de plus en plus comme des outils de communication efficaces. Prenez la page Instagram de la maternité de Jessa. Cette page a pour but d’accroître la notoriété de l’établissement en publiant des nouvelles et des informations intéressantes sur la grossesse, l’accouchement et la maternité. Avec à nouveau des références vers les soins de première ligne. « Ici aussi, nous recherchons constamment cette collaboration », souligne Charlotte Cleuren. « D’ailleurs, nous avons récemment organisé un symposium sur les grossesses à faible risque afin d’organiser et d’aborder de manière transmurale le trajet de soins des femmes enceintes avec la collaboration des médecins, des généralistes, des gynécologues et des sages-femmes. Grâce à nos liens étroits avec le cercle des médecins généralistes, nous avons rapidement su quels professionnels impliquer. »

Et cerise sur le gâteau : le cercle local des médecins généralistes est installé au rez-de-chaussée de l’hôpital. Et une place spécifique leur est aussi réservée dans les projets de nouvelle construction de Jessa.  Charlotte Cleuren : « Grâce à cette proximité physique, nous nous retrouvons très facilement. Mais il faut évidemment que les professionnels du secteur de la santé regardent tous dans la même direction. Ils sont d’accord avec nous : les soins intégrés ne s’arrêtent pas aux portes tournantes de l’hôpital. Nous devons toujours partir du patient et unir nos forces en tant que prestataires de soins pour coordonner tous les soins. À Hasselt, mais bientôt aussi au sein d’Andreaz, le solide réseau que nous formons avec trois autres hôpitaux limbourgeois. C’est une bonne chose pour les 750 médecins et les 5 600 collaborateurs qui contribuent à promouvoir notre vision des soins et qui, avec tous les partenaires de première ligne de la région, portent les soins transmuraux au plus haut niveau. »

Résumé

Résultats et solutions

Retour à l'aperçu

nexuzhealth pro

La plateforme centrale pour les professionnels de la santé

Lire plus
S'inspirer

Articles similaires

Faire la différence

Êtes-vous prêt pour l'étape suivante ?

Nos experts sont prêts à discuter avec vous de la manière dont nexuzhealth peut faire la différence au sein de votre organisation.

Prenez contactQuestions les plus fréquentes
nexuzhealth-employee-8